Les mots de l'auteur

Ses commentaires à la sortie de son livre "Toyer" (ma traduction libre et personnelle)

" Que ce soit un best-seller, c' était quelquechose que je n'ai pas essayé de faire. Être publié est bien assez. Je suis un peu hébété, mais comme tout écrivain qui a écrit aussi longtemps que moi (et je ne suis pas humble, croyez moi), je suis juste heureux quand les gens voient ce que je vois dans mon travail.... A la fin de la journée, on peut être plaisamment heureux lorsqu'on a réussit. C'est tout ce que vous obtenez en tant qu' écrivain. Nous n'avons pas besoin de beaucoup d'argent. L'écriture est vraiment la récompense".
Le langage est sur ce que j'ai travaillé pendant des années, des années et des années; et j'y suis parvenu et m'y sens très à l'aise. Il y a beaucoup de re-écriture à faire, mais c'est un de mes plus grands plaisirs. J'ai condensé deux chapitres et ils se sont assemblés comme des gouttes d'eau font sur une toile cirée."
"Je pense qu'il y a beaucoup de haine dans le livre. Il pourrait être contenu, mais j'ai essayé de le faire sortir. Le livre était écrit avec de la haine, (et) non pas beaucoup écrit avec de l'amour. Cela a été son origine, et puis je suis arrivé à aimer tout le monde dedans. Tout le monde. Si étrange que cela puisse paraître."
"A première vue, il semble qu'il y ait un dénigrement de la femme, mais si vous lisez le livre, vous allez trouver qu'il y a un grand respect pour elle."

©micreb france 2002-2012- touts droits réservés

- Fermer la fenetre -