Les Aventures dans les Iles : Gardner McKay en France...
Index
Gardner McKay en France

 

L'impact "Capitaine Troy" sur les téléspectateurs
Les nombreuses visites en France



La France, la deuxième "maison" de Gardner McKay... (Source: Télé7Jours)

 

19h40, 5 jours par semaine, la "messe" commençait...
La série américaine commença sa première diffusion sur la R.T.F. en 1962, le 12 décembre plus précisément, avec comme premier épisode “Une Certaine Île”, avec Linda Lawson et Herbert Marshall.

“Aventures au Paradis“ fut le premier titre donné à la série et faisait suite à une autre merveilleuse série américaine “Les Hommes Volants” (*). Vous vous en souvenez?...

C’est donc ce jour là, entre 19h40 et 19h55, après “l’Homme du XX ème Siècle”, (célèbre jeux de questions sur l'actualité de Robert Sabbagh) et avant la météo et le sacro-saint Journal télévisé de 20 heures, que petits et grands privilégiés (surtout les petits comme moi...), allions “scotcher” nos mirettes sur le petit écran presque tout rond du salon. Pour beaucoup la messe quotidienne commençait...

En regardant la grille des programmes de l’époque, on peut remarquer que les directeurs trouvèrent qu’il était plus judicieux de “saucissonner” chaque épisode américain en 4 “français” de 15 minutes chacun, et ceci paradoxalement grâce aux producteurs américains... Eh, oui! Comme pour les séries d’ aujourd’ hui, les épisodes étaient déjà “prédécoupés” pour y passer les pubs (inexistante en France en 62), n’oubliant pas le suspense au bon moment, bien sûr! Un avantage que prirent les responsables de la télé française pour bien faire durer les épisodes (ah, les économies!).

Cinq fois par semaine (le week-end, repos!), la R.T.F. diffusa, quasi à la même heure (vers 19h40), la série qui allait faire rêver les Français de voyages et d’aventures pour les petits et de jolies filles pour les papas, profitant qu’ à cet heure là, maman est aux fourneaux et ne regarde pas!

12 mars 1963: Le Capitaine Troy arrive à Paris...
Les médias ne furent pas long pour s’apercevoir de l’ampleur de l’événement, puisque le grand hebdomadaire Télé7Jours, en tête, prit l’initiative exceptionnelle, à l'occasion de la remise des Trophées de la Télévision (ancêtre des "7 d'Or"), d’ inviter en France le titulaire du rôle principal: Gardner McKay, lui-même, in person. Une grande campagne précéda son arrivée à Paris, par quelques interviews et de bons articles ciblés sur la personnalité de l’acteur.
Avant de poser son pied sur le sol français, les lecteurs savaient tout ou presque sur le capitaine Troy: son premier contrat avec la Metro et la Fox, ses dons pour la photo et la sculpture; mais aussi, nous apprenions que la France était son deuxième “chez lui”. En effet, il y était venu la première fois à l’âge de 4 ans (1936) avec toute sa famille, son père ayant été envoyé à Paris par son agence de pub. Il fréquenta l’école Gerson de Paris. En hâte, ils durent quitter la France pour les USA juste quelques semaines avant le début de la guerre (août 39). De cette France, il gardera la langue, des souvenirs de Paris et de ses vacances passées dans la campagne charentaise chez les parents de la "bonne", Denise. Nous apprenons aussi qu'il retourna en France en 1954 (pour "flâner" dit-il) et en 1956, cette fois; invité par le photographe américain Richard Avedon pour des photos avec Suzy Parker.

Le 12 mars 1963, dès sa descente d'avion de New-York, Gardner McKay est accueillit par Jacques Sallebert, journaliste au Journal télévisé. Le soir même, devant l'Hôtel Ritz, place Vendôme, une foule de près de deux mille personnes s'étaient précipités sur l'acteur dès sa sortie de voiture. Les quelques policiers présents avaient du mal à freiner l'ardeur des jeunes femmes, un papier en bout de bras dans l'espoir d'un autographe. Le Tout-Paris était dans les salons de l'hôtel: les présentatrices de télévision (speakerines), bien sûr avec Anne-Marie Peysson et Jacqueline Huet, et des V.I.P's telle les starlettes Agnès Laurent et Gina Lollobrigida. A l'hôtel Ritz, sous la pression constante des jeunes fans (entre 10 et 15 ans pour la plupart), McKay se plia de bonne grâce au rituel des autographes (photo de droite, Mckay signant un autographe sur la tête du groom!). Toujours prompt à satisfaire les demandes de ses jeunes filles, il ne pu éviter, pourtant, les déchirures de ses costumes, qu'il du faire recoudre à plusieurs reprises par les services de l'hôtel. Heureusement il lui restait son smoking intact le soir, pour la première du film de David Lean "Lawrence d'Arabie" (Peter O'Toole, Alec Guiness) au Théâtre des Champs-Elysées.

Avec Janine Vila et Anne DoatPendant son séjour, de nombreuses autres rencontres étaient programmées pour Gard: comme celles, le long des berges de la Seine (photo de gauche), avec Janine Vila (héroïne du feuilleton Janique Aimée) et Anne Doat (celle du
Chevalier de la Maison Rouge avec Michel LeRoyer), ainsi que le comédien Hubert Noël (1924-1987) - photo de droite avec McKay - , qui prêta sa voix pour la doublure française.
D'autres rencontres encore, lorsque "Télé7Jours" eut la brillante idée de retrouver quelques anciens camarades de classe de l'école Gerson des années 36-39. Mais celle qui l'a le plus ému fut celle de revoir 24 ans plus tard, Denise, l'ancienne femme de chambre de la maison familiale au 20, rue Beaujon (Paris 8ème), lorsqu'il était enfant. Un court déplacement a été organisé pour voir Mme Denise Mathias et son frère Jean, dans leur ferme en Charente, avec réservation d'une chambre à l'hôtel du village. Mais Gard a préféré dormir dans la petite chambre de la ferme. Celle dans laquelle il rêvait de futurs voyages lorsqu'il passait ses grandes vacances avec "Maman Denise". Une journée remplie d'émotions pour tous! Aussi, son séjour à Paris lui rappela ses promenades au Parc Monceau de son enfance où il aimait jouer avec son frère Hugh et de "Meunier" sur les Champs-Elisées, où il prenait son chocolat avec la gouvernante.

"Je reste à Paris..."
Gardner McKay était venu à Paris pour deux semaines. Il y resta finalement 5 mois!
De nombreux projets sont venus "sonner à sa porte", dont deux films: une comédie avec comme toile de fond la mer et l'aventure (çà le connaît!), et une histoire d'amour (çà aussi...voir plus loin!).
Après un mois à l'hôtel et se plaisant finalement bien à Paris, il se mit à chercher une "petit" appartement à louer. Il dénicha un duplex dans L'Île de la Cité avec vue sur la Seine. Mais le temps passe très vite à Paris, surtout après sa rencontre avec "Didi" , un jeune mannequin aux cheveux blonds de 20 ans. Une histoire d'amour qui durera près de deux ans.
Mi-août, pourtant, Gardner a du faire ses valises: il devait honorer le contrat qu'il avait signé avant de recevoir l'invitation pour Paris: deux semaines de représentations d'une pièce de théâtre dans l'Ohio (USA) . Il doit jouer le rôle principal d'un bagnard contre 7500 dollars la semaine. Cela ne se refuse pas!
Il reviendra à Paris un mois plus tard, le 15 septembre, pour un temps indéterminé, avant de repartir pour l' Égypte.

Paris, carrefour de ses voyages...
Avril 64, retour à Paris pour deux jours: l'acteur devient chanteur en enregistrant en français chez Pathé-Marconi un "super" 45 tours, sous la direction de Paul Piot: Quatre chansons :"Île Saint Louis" ( extrait), "L'Océan" ( extrait), "Cala di Volpe" ( extrait) et "C'est Vrai" ( extrait) dont Gardner MkKay écrivit les paroles.

On retrouve Gardner McKay de nouveau en France le 14 décembre 64, donnant une interview à Radio-Monte-Carlo.

Juin 1965, retour à Paris : projets de films et tournage en France (Hurricane Man ou Hurricane Summer).

Janvier 1985, lors d'une rediffusion de quelques épisodes de la série (la liste), Gardner McKay est invité en France par TF1 pour l'émission"Temps Libre", présentée par Jean-Claude Narcy et Soisic Corne. Il viendra à Paris avec son épouse Madeleine.
...

 
 
Faute d'autres documents (pour le moment), je n'ai pas d'autres indications de sa venue en France entre 65 et 85, ni après 85; mais je suis sûr que Paris a été, que ce soit à titre personnel ou professionnel, trop cher à son cœur pour ne pas y revenir.
 

retour haut de page
retour haut de page

l Accueil l Les détails de la série l Tous les épisodes l Histoires l Guest stars l Biographie de Gardner McKay l Les fiancées l
Videosl Filmographie et œuvres de McKay l McKay en France l Photos l News & Livre d'Or l Liens l Plan du Site l English version

Site créé le 5 janvier 2003 - Copyright © capitainetroy.com France 2003-2012 - All rights reserved - Toute reproduction, même partielle interdite